brazltg.jpg (24544 bytes)
p1relig.gif (58791 bytes)reli3.jpg (36063 bytes)    relig1.gif (64671 bytes)    taistoi.gif (46045 bytes)

filcoup.GIF (1751 bytes)

 

 

 

 

@   Spécialité: bande dessinée, illustration,  infographie.
@   Domaine: science-fiction & fantastique.
@   Notes: signe parfois "Bary"; co-réalisateur avec Eddy 69 du film "Projet Arrow"; gagnant du alliage d'or 1997; certaines personnes ont voulu voir en son interprétation du méchant Brazil des aventures de Eddy 69 et Jablonsky, un cas purement psychosomatique dû au refus conflictuel de son moi sadique et égocentrique vis à vis ses pulsions introverties (syndrôme démontré ab absurdo dans un article de la revue facteur X  ).

"Qui est le plus fou des deux: le fou ou celui qui le suit?"

Obi-wan Kénobi

À chaque fois que je me regarde faire le pitre dans Phylactère Cola ou que je regarde mes griffonnages sur une feuille de papier, c'est cette célèbre phrase tirée du film STAR WARS, qui revient dans ma tête. Suis-je fou ou est-ce que je suie une folie? Déjà, que je me pose cette question prouve que je suis sur la bonne voie. En fait, ma voie a été tracée dès le moment ou je pris une craie et dessina sur un vieux tableau noir les premières aventures de mon héros favori: BATMAN. J'avais 4 ou 5 ans.

Un sage m'a dit un jour: "Nous sommes toujours le héros de notre histoire.". Pas facile pour la vraie vie, mais pour l'imaginaire les limites sont infranchissables. Dans le fond, les bédéistes appliquent presque toujours à la lettre cette maxime dans leur travail. Leur vie dans la troisième dimension peut sembler médiocre ou anodine mais celle de la deuxième dimension est riche et singulière. Je n'y échappe pas à cette règle. Mes héros me ressemblent souvent avec quelques kilos en moins.

RELIGARE

La première fois que j'ai entendu ce mot, c'était dans mon cours de philosophie de la religion au CÉGEP. J'étais presque endormi et le son de ce mot m'intrigua. Je crois que cela vient du latin, enfin je ne suis pas certain, car comme je le disais auparavant, Morphée et moi faisions un petit brin de causette au moment ou le prof expliquait la lexicologie du mot. Ce mot serait la base latine du mot relier, religion et rallier. En écoutant la suite des explications, je me mis à dessiner une sorte de grand démon, impassible et souverain à côté d'un type paumé et ténébreux. C'est à ce moment que tout s'enclencha. Comment construire une histoire avec ces deux antagonistes. Qui sont-ils, d'où viennent-ils et que veulent-ils. Je vous avoue, cette partie de travail, celle de la conception, c'est la plus terrifiante et la plus trippante. Le dessin, bof... ça peut se faire dans pas tellement de temps quand t'es pas paresseux mais le scénario, alors là j'vous jure: on peut passer deux ans à ressasser les problèmes de motivation des personnage, de leur philosophie et de leur caractère. En fait, ils vivent constamment dans ta tête partout où tu vas et une fois sur du papier, ils évoluent librement mais ils sont prisonniers quand même. Ils sont prisonniers du temps et de la technique. Je ne suis pas un besogneux et cela peu paraître d'une planche à l'autre, alors je recommence certaines planches et même parfois je jette tout et je rechamboule l'histoire.

|| Le groupe ALLIAGE ||
|| Portfolio 97 |
|
Boo | Brazil | Carnior | Eddy 69 | Giral |
| L'ami Fancis | Psychopat | Strob | Tran ||
|| Nouveau || Menu principal ||
|| Carte du site ||


Site conçu et entretenu par Jocelyn Strob Simard.
©1999 ALLIAGE superinteruniversel. Tous droits réservés.
Dernière révision: 01 Dec 2000 15:11:05.
e-mail: jstrob@altavista.com








mchanbrz.jpg (12333 bytes)










































thomas.jpg (16192 bytes)

smoff.jpg (4411 bytes)smon2.gif (336 bytes)
brazil8.jpg (14821 bytes)
 





relig#2.jpg (17091 bytes)